Your browser (Internet Explorer 6) is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this and other websites. Learn how to update your browser.
X

La sécurité durable, c’est quoi ?

La sécurité durable est un concept utilisé à la fois par des think tank et des acteurs d’organisations internationales, notamment au sein de l’ONU et de l’OTAN. Il repose sur le postulat selon lequel, pour renforcer la sécurité humaine, il faut travailler à réduire les causes de l’insécurité plutôt que ses symptômes.

En savoir plus

L’Union européenne et le Maghreb : quel engagement un an après le « printemps arabe » ?

Télécharger le deuxième rapport sur la sécurité durable au Maghreb | 28 pages | 1,6 Mo

Un an après le début du « printemps arabe », et alors que la situation en Libye est loin d’être stabilisée, la rive sud de la Méditerranée demeure instable et fragile. Pour l’Union européenne et les Européens, voisins et premiers partenaires économiques des États maghrébins, cette nouvelle donne impose de renouveler leur approche dans la région. Une situation inédite appelle un nouveau regard. Pour cela, une approche globale s’impose, qui tienne compte des quatre défis que les pays et les peuples du Maghreb ont à relever.

En savoir plus

« Fragilités et perspectives des économies maghrébines un an après le « printemps arabe »

Interview de Fadhel ABDELKEFI, Directeur Général de Tunisie Valeurs et Président de la Bourse de Tunis au sujet des fragilités et perspectives des économies maghrébines un an après le « printemps arabe ».

En savoir plus

Quel rôle pour l’Europe et les Européens au Maghreb un an après le « printemps arabe » ?

Interview de Hugues MINGARELLI, Managing Director pour le Moyen-Orient, l’Afrique du Nord, la Péninsule Arabique, l’Iran et l’Irak au sein du Service Européen pour l’Action Extérieure, au sujet du rôle pour l’Europe et des Européens au Maghreb un an après le « printemps arabe ».

En savoir plus

Quels défis pour le Maghreb un an après le « printemps arabe » ?

Interview d’Antonin TISSERON, Chercheur associé à l’institut Thomas More au sujet des défis pour le Maghreb, un an après le « Printemps arabe ».

En savoir plus